Chroniques

Le Pacte d’Emma _ Nine Gorman

le-pacte-d-emma-955481

Résumé :

Emma, 21 ans est atteinte du syndrome de Beckyngton, une maladie neurodégénérative. Elle est pourtant bien décidée à profiter des dernières années de sa vie, alors elle se rend à New York où elle trouve un poste auprès du directeur d’un groupe prestigieux : Anderson Corp. Cette rencontre bouleverse sa vie, mais Emma ne sait pas si elle peut faire totalement confiance à cet homme.

Mon Avis :

Twillight, 50 Nuances, Vampires Diaries… tout y est ! Honnêtement, ça aurait pu me rebuter à la lecture. Mais non. J’ai dévoré le bouquin est j’en redemande encore !
J’ai eu peur quand j’ai vu le mélange de toutes ces références en un seul livre. Je me suis dit que ça allait m’agacer, que les héros allaient être calqués sur les autres existant. Mais Nine Gorman a su manier son univers et ses personnages avec beaucoup d’adresse.

On ne s’ennuie pas un seul instant, on en veut et on en redemande. Le style est fluide et léger, on se laisse embarquer sans problème. Les allusions aux autres oeuvres nous font sourire, mais elles sont discrètes et l’histoire d’Emma reste au premier plan. Et cette fin… ! Non, mais Nine quoi ! Tu ne peux pas nous laisser comme ça!

En tout cas, j’ai fait mon choix : #teamandrew

Extraits :

« Hum … Je dirais vampire. Je me suis toujours dis que pour sortir avec un loup-garou, il fallait avoir un petit côté zoophile. « 

 » La majorité des pathologies neurodégénératives touchent des personnes âgées de plus de soixante-cinq ans. Ce n’est pas mon cas. Lorsqu’on m’a annoncé que j’étais malade, il pleuvait. C’était un vendredi de novembre, et on aurait dit que le temps avait décidé de se mettre au diapason. Je n’avais pas encore seize ans.
À l’époque, je ne mesurais pas encore très bien à quel point ma vie allait changer. Mais mon ignorance a été de courte durée. Très vite, j’ai compris.
On n’accepte jamais la maladie.
On apprend à vivre avec parce qu’on n’a pas le choix. J’ai tellement bien appris à vivre avec la mienne que je lui ai donné un surnom.
Becky.
Ou peut-être que c’est juste pour la rendre moins effrayante. « 

 

2 commentaires sur “Le Pacte d’Emma _ Nine Gorman

  1. « Hum … Je dirais vampire. Je me suis toujours dis que pour sortir avec un loup-garou, il fallait avoir un petit côté zoophile. » … … Euh… Mdr!! J’adore!! C’est pas faux, mais vu certains Loup-Garous, on n’hésiterait pas xD!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s