Chroniques

Fièvre Noire : Les Chroniques de MacKayla Lane -1 _ Karen Marie Moning

chroniques-de-mackayla-lane,-tome-1---fievre-noire-49562

Ce mois-ci, je me suis abonnée à la Kube. J’ai donc reçu ce livre sur les conseils de Jessica et après en avoir lu le résumé, j’avais hâte de le lire.

 Résumé : 

C’est l’histoire d’une jeune américaine, MacKayla Lane, dont la vie change du tout au tout le jour où sa sœur, Alina, est assassinée. Elle part donc en Irlande, à Dublin, pour faire lumière sur ce meurtre car l’enquête stagne. Seulement, une fois sur place, Mac apprend qu’elle n’est pas seulement ce qu’elle semble être, à savoir une jeune serveuse aimant le rose et le verni à ongles. Non, elle est une sidhe-seer, une personne capable de voir les faës. C’est ainsi que MacKayla rencontre Jericho Barrrons, libraire-collectionneur à ses heures. Chacun ayant besoin de l’autre, ils se retrouvent à faire équipe afin de résoudre les mystères entourant la mort d’Alina.

 Mon Avis : 

C’est une histoire comme je les aime, pleine de magie, de faës, de gentils pas si gentils et de méchants qui sèment le doute.

 MacKayla Lane est en apparence une jeune femme tout ce qu’il y a de plus normale avec un brin de superficialité. Bien sur, étant l’héroïne du roman, elle se révèle être plus sans pour autant tomber dans le cliché de la Wonder Woman. Non, elle évolue mais reste simple et aime toujours se vernir les ongles en rose.

Jericho Barrons, lui, est l’homme mystère par excellence. Grand, beau, mystérieux, ni chevalier blanc, ni chevalier noir, arrogant et agaçant. Il est donc en passe de devenir mon prince charmant et on ne veut qu’une chose, en savoir plus sur ses origines. 

D’autres personnages sont en passe de devenir important, comme le Prince V’Lane, dans les autres tomes que je me suis empressée de charger sur ma liseuse.

 L’intrigue se met en place sans anicroche et on ne sent aucune longueur particulière. Au contraire, on ne veut plus s’arrêter ! Quel dommage qu’il faille dormir et travailler, sinon, je l’aurais lu d’une traite !

 Amateurs de Young Adult, Urban Fantasy, Bit-Lit et autres, foncez ! Je vous le conseille vivement. Après, sachez que vous serez pris au piège… Vous allez vous retrouver, comme moi, obligés de lire les 4 autres.

 Extraits :

« _Et faites quelque chose de vos cheveux, comme la nuit où je suis venu vous voir dans votre pension, par exemple.                                                                                                                                                                  _Vous voulez que j’ai l’air de sortir de mon lit?                                                                                                  _Ou du mien, de préférence »

« _Je ne sais pas ce qui me retient de vous flanquer mon poing dans la figure!                                              _La crainte de vous casser un ongle? suggéra-t-il d’un ton si suave et si hautain qu’une nouvelle bouffée de rage monta en moi. »

« _Parfois, il faut tirer un trait définitif sur son passé pour se donner un avenir, reprit-il, comme s’il avait lu dans mes pensées. Ce n’est jamais facile, mais c’est ce qui fait la différence entre ceux qui s’en sortent et les autres, les victimes. Vous devez lâcher ce qui s’en va pour survivre à ce qui arrive… »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s